top of page

Steve Paxton




Steve Paxton s’en est allé. C’était attendu, cette génération disparaît ; et c’est arrivé. Il fêtait son anniversaire il y a un mois, jour pour jour. Steve a une été une source d’inspiration pour tant d’entre nous. Il aura fait rêver et réfléchir plusieurs générations, et aura eu une influence sur tant improvisateurs et chorégraphes (quel chorégraphe malgré ses réticences à l'improvisation ne connaît pas le contact improvisation ?). Ses intuitions, son habileté avec les mots, ses traits d’esprit, son humour élégant, sa rigueur et sa curiosité, ses choix de vie. Steve était un improvisateur avant tout. Avec lui, le besoin de laisser le corps s’exprimer librement (« démocratiser le corps », disait-il), et en même temps d’observer l’esprit et la gravité jouer avec, et le déjouer sans cesse, car tout était riche et imprévu. Il rendait intéressantes les choses simples en apparence. Son matériau pour la colonne était aussi un matériau pour l’esprit. Apprendre à chuter devenait la mission la plus essentielle d’une vie.



Dans un stage, Steve pouvait être très présent, toujours bienveillant, puis disparaître subitement, on ne savait plus qu’il était là : il laissait chacun exister, et l’espace autour de lui. L’atelier semblait commencer sans lui, et pourtant il était bien dans le studio avec vous. Que les choses aillent d’elles-mêmes. Que l’élan (le momentum) se poursuive tout seul… C’était l’humilité et la discrétion d’un homme qui pourtant a pesé fortement sur le destin de beaucoup d’autres.



Steve a disparu pour de bon cette fois. La gravité a eu raison de de lui, et l’a emporté, comme elle nous emporte tous – il nous l’a suffisamment fait remarquer toutes ces longues et précieuses années. Laisser la gravité faire son travail. Eh bien, elle l’a fait, encore une fois, comme elle sait trop bien le faire, et l’a emporté sous terre – lui qui était si près de la terre. Beaucoup continueront à marteler le sol de chutes, de roulades et de spirales, et ils seront nombreux. Il les entendra, c’est certain. Son âme quant à elle s'est arrachée à la gravité pour toujours.



Paix à Steve, et pensées pour Lisa.



Stéphane Els


projet DICI - Claire Filmon & Stéphane Els


22 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

GLOBAL UNDERSCORE SOSLTICE HISTORY

Here is a recap of the history of the GLOBAL UNDERSCORE SOSLTICE HISTORY 0- Year 2000 • January : Claire followed the 3-week workshop with Nancy at Earthdance (Massachusetts, USA). At the end of the 3

Comentarios


bottom of page